Cameroun – Climat post électoral: Maurice Kamto arrêté, puis libéré après une audition à la police judicaire de Yaoundé

36
0
Plusieurs cadres du MRC ont été interpellés ce mardi 6 novembre 2018 alors qu’ils tenaient un meeting au lieu dit Rond-point Nlongkak de Yaoundé.

Le président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), Maurice Kamto, a été arrêté à Yaoundé ce 6 novembre, alors que Paul Biya prestait le serment pour un nouveau septennat.

Maurice Kamto, Christian Penda Ekoka, Me Emmanuel Simh ainsi que plusieurs autres sympathisants du MRC ont été interpellés pendant qu’ils tenaient un meeting au Rond-point Nlongkak à Yaoundé. Ils ont été auditionnés à la Police Judiciaire de Yaoundé (PJ) et puis libérés selon le porte-parole du MRC.

Avant son interpellation, Maurice Kamto avait tenu un discours devant ses militants pour revendiquer la victoire du scrutin présidentielle du 7 octobre 2018.

« Aujourd’hui, nous voulons faire le deuil de la démocratie au Cameroun. Le peuple camerounais m’a élu et je ne marcherai sur les carapaces des camerounais pour accéder à la fonction présidentielle. Quand vous tapez sur un enfant, vous devrez le laisser pleurer. Laissez-nous pleurer notre victoire volée », a dit Kamto avant son interpellation.

Dimanche dernier, déjà, 38 militants de son parti avaient été arrêtés à Bafoussam alors qu’ils participaient à une manifestation faisant partie du programme établi par Maurice Kamto pour une résistance nationale au  « Hold-up électoral ». Ils ont été entendus et libérés plusieurs heures après.

Cameroon-info.net