72 heures après les élections présidentielles du 07 octobre 2018, et suite à la déclaration de victoire de Maurice Kamto, les réactions des citoyens de Ngaoundéré ne se sont pas fait attendre. Les avis varient d’un citoyen à un autre.

La déclaration de la victoire de Maurice Kamto au lendemain du scrutin présidentiel du 07 octobre dernier sonne comme un élément pouvant renforcer davantage la tension entre les camerounais. Dans la ville de Ngaoundéré, les habitants n’ont pas accueilli la nouvelle d’un bon œil.

«Maurice Kamto est un grand homme d’Etat pourtant. Sa déclaration de victoire me surprend, il démontre là une certaine fébrilité dans la réflexion. Je peux lui concéder le bénéfice du doute, mais cette déclaration est très hâtive de la part d’un patriote comme lui», argue Djondandji Christoph, habitant de Ngaoundéré.

Suite à cette déclaration, certains vont plus loin dans l’analyse de celle-ci. «A l’heure actuelle, le Cameroun a plus besoin d’un discours qui réconcilie et non de déclaration qui pourrait diviser les camerounais. La commission nationale de recensement de vote est entrain de travailler. Il aurait mieux fait d’attendre, surtout que dans certains bureaux, il n’avait pas de représentant», avance Ousmane, membre de la société civile et observateur lors de l’élection présidentielle.

La sortie de Maurice Kamto se justifie. Celle-ci catégorie avance l’argument selon lequel pendant des années le parti au pouvoir s’y serait maintenu par des manœuvres de trucage des élections. La déclaration de Kamto consiste tout simplement à mettre la pression aux acteurs intervenants dans le processus d’être impartiaux afin de déclarer effectivement le vainqueur de l’élection sans parti pris.

En attendant la publication des résultats de l’élection selon le délai prescit par le code électoral camerounais, les spéculations et les commentaires sur la déclaration de Maurice Kamto continuent d’alimenter les conversations dans la ville de Ngaoundéré.