Au lendemain du 07 octobre 2018, qui a marqué la tenue de l’élection présidentielle, juste et transparente dans notre pays le Cameroun, Maurice KAMTO, l’un des candidats à cette élection, a jugé à tort de s’autoproclamer Président de la République élu, avant même que l’ensemble des Procès-verbaux venant des bureaux de vote ne soient acheminés au niveau départemental.

Cette annonce, il faut le dire est une violation flagrante et incompréhensible des lois de la République.

Face à cette attitude qui s’apparente à de la provocation et une pure manipulation de l’opinion nationale et internationale, la Communauté Musulmane du Wouri condamne avec vigueur et détermination la déclaration du candidat Maurice KAMTO, qui a d’ores et déjà causé un traumatisme au sein de nos frères et amis les Bamilékés, dans la ville de Douala.

C’est pourquoi nous demandons à toute la Communauté Musulmane du Wouri en particulier et tous les habitants de la ville de Douala , de rester calmes et de faire preuve de pondération en attendant sereinement la proclamation des résultats par le Conseil Constitutionnel, seul habilité à le faire, mais surtout de respecter dans la retenue ces résultats une fois annoncés.

La Communauté Musulmane de Douala réitère par ce fait son attachement à la Paix et sa pleine adhésion au vivre ensemble, thème cher au Président de la République, Son Excellence Paul BIYA.

Fait à Douala, le 10 octobre 2018