La production halieutique du Cameroun a augmenté en cinq ans, passant de 205 000 tonnes à 285 000 tonnes, d’après des statistiques rendues publiques mardi par les services compétents du ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales (MINEPIA).Cette hausse de 80 000 tonnes est comprise entre 2011 et 2016, en attendant les chiffres de ces deux dernières années qui font actuellement l’objet d’une compilation.

Cette augmentation découle, selon la même source, de la politique de développement de l’aquaculture, avec la construction des centres d’aquaculture dans plusieurs localités du pays, notamment Douala, Kribi et Limbé.

Malgré cette production en hausse, l’offre est loin de couvrir la demande intérieure estimée à près de 400 000 tonnes de poissions, soit un gap de 115 000 tonnes à combler.

Conséquence, les Cameroun dépense chaque année plus de 100 milliards de francs CFA pour les importations de poissons qui sont le deuxième produit de consommation le plus importé du pays après le riz dont les achats s’élèvent chaque année à 135 000 milliards de francs CFA.

APA News