En ouvrant la dernière session parlementaire de l’année, le 2 novembre à Yaoundé, le président de l’Assemblée nationale, Cavaye Yeguie Djibril (photo), a indiqué dans son allocution les attentes des députés dans le cadre de l’élaboration de la loi de finances 2019.

« Si le budget 2018 a tenu son rôle en soutenant l’effort de guerre contre l’instabilité, en appuyant fortement l’organisation des élections sénatoriale et présidentielle, en permettant enfin, une préparation optimale de la CAN [Coupe d’Afrique des nations], la représentation nationale souhaite que le budget 2019 s’inscrive dans la même veine. La sécurité reste et demeure un défi majeur et d’autres consultations électorales sont attendues.», a déclaré Cavaye Yeguie Djibril.

Le président de l’Assemblée nationale n’a pas oublié la poursuite de la mise en place des infrastructures génératrices d’emplois multiples et l’épineux problème de la viabilité du réseau routier qui, selon lui, doit figurer au nombre des priorités dans la loi de finances à examiner.

S’agissant des engagements internationaux du pays, le président de la Chambre basse a exhorté le gouvernement à poursuivre le règlement de la dette afin que le Cameroun puisse continuer de mériter la confiance de ses partenaires au développement.

La session parlementaire du mois de novembre est essentiellement consacrée au vote du budget.

(Investir au Cameroun)