Le processus électoral débouchant sur l’élection présidentielle du 07 octobre dernier vient de connaitre son épilogue ce mardi 06 novembre, avec la prestation de serment du président élu Paul Biya. Un évènement historique qui  a coïncidé  avec le 36ème anniversaire de l’accession de l’homme du Renouveau à la magistrature suprême au  Cameroun. Un rendez-vous mémorable célébré avec faste et solennité  par les militants et sympathisants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais  (RDPC) dans le département du Wouri ainsi que tous les citoyens de bonne volonté.

Après avoir considérablement contribué au succès du parti au pouvoir en s’adjugeant le 6ème rang sur les 58 départements que compte le pays, le RDPC dans le Wouri, mobilisé magistralement par son chef de délégation  Mohamadou Bayero Fadil, a saisi l’occasion de ce mardi 06 novembre, pour communier et surtout célébrer, comme il se doit, cette nouvelle victoire arrachée de haute lutte.

C’est ainsi qu’après avoir sacrifié au rituel, en suivant avec une attention particulière et intéressée le discours de prestation de serment de l ’homme de l’expérience qui tient  les rênes du pays pour un nouveau septennat, l’intrépide et indomptable Mohamadou Bayero Fadil et son cortège,  assisté du membre d’honneur  du comité central du RDPC Lucie Etoundi, du membre du bureau national  de l’organisation des femmes du RDPC Geneviève Wappi  et du membre suppléant  du comité central et Maire adjoint de la commune de Douala 2ème  Mouhamadou Yakoubou, ont effectué une descente dans les différentes sections du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) du Wouri.

A chaque escale,  l’accueil chaleureux réservé  à la  délégation, rimait avec l’effusion de joie et d’allégresse qui caractérisent ces moments inoubliables de la vie politique de l’Afrique en miniature.

C’est qu’il  y’a lieu d’y croire, d’avoir confiance en l’avenir avec cette nouvelle ère  qui s’ouvre,  comme l’a souligné  fort opportunément Mohamadou Bayero Fadil, réagissant au discours de prestation de serment du chef de l’Etat Paul Biya : « Le président de la république s’est engagé dans plusieurs chantiers au rang desquels,  l’insécurité à savoir régler la question dans les zones troublées au Cameroun,  un meilleur encadrement de la jeunesse par rapport à ses aspirations, une attention particulière aux femmes etc. bref des engagements pris dont   il s’agit d’attendre sereinement qu’ils soient réalisés dans les meilleurs délais » a fait savoir, avec assurance, le membre titulaire du comité central du RDPC qui a sacrifié l’invitation du palais de l’Assemblée nationale préférant communier avec  la base  du Wouri, cette  base  sans laquelle, aucune  victoire n’est  envisageable.

C’est donc d’une part,  un tournant décisif  dans la vie de la nation et surtout une page historique qui s’est écrit ce mardi 06 novembre 2018 au Cameroun et ce faisant, avec la participation  active du  RDPC dans le Wouri,  et d’autre part,  de nouveaux horizons  qui s’ouvrent  avec pleines  de promesses et d’opportunités.

G.K