La capitale du Cameroun Yaoundé vient de bénéficier de  nouveaux centres médicaux d’arrondissement précisément dans les localités de Minkoa Meyos et D’Obili.  Des réalisations rendues possible grâce au financement de la banque arabe pour le développement en Afrique (BADEA) à hauteur de 955,5 millions de FCFA d’après le ministère de la santé publique  sans inclure la valeur des terrains. Une  initiative qui rentre en droite ligne de la  de la politique de développement du système de santé, initiée par le gouvernement camerounais.

« Ces formations sanitaires sont destinées à permettre aux populations d’accéder aux soins de santé primaires de bonne qualité. Ils vont ainsi délivrer des soins de santé primaires de qualité tant aux étudiants qu’aux populations environnantes. Ils offrent les prestations telles que les consultations prénatales, la médecine générale, les accouchements, la vaccination et la petite chirurgie », a indiqué pour se féliciter  André Mama Fouda le patron camerounais du   ministère  de la Santé publique.

tropikinfo.com