La Société sucrière du Cameroun (Sosucam), filiale du Français Somdiaa, confirme le démarrage effectif de la campagne sucrière 2018-2019 sur ses sites de Mbandjock et de Nkoteng, dans la région du Centre du pays, depuis le 30 octobre 2018.

Durant cette nouvelle campagne, la Sosucam compte produire près de 130 000 tonnes de sucre. Ce qui signifie que la production revient à la normale. Car, lors des précédentes campagnes, l’agro-industriel avait accusé un déficit de 16 000 tonnes. Plus de 7 000 emplois directs seront créés en cotraitance avec des petites et moyennes entreprises (PME). A terme, 22 000 hectares de canne à sucre seront récoltés sur les deux sites de Mbandjock et Nkoteng. 1,4 million de tonnes de cannes seront coupées, transportées et broyées dans les usines.

« Cette production s’ajoutant au stock actuel de 30 000 tonnes de sucre de la précédente campagne, Sosucam vous assure la disponibilité sans faille de tous ses produits et conditionnements sous la marque Princesse Tatie. », annonce Louis Yinda, le PDG de la filiale de Somdiaa.

Leader du marché camerounais du sucre (70% de couverture), la filiale détenue à 74% par le Français Somdiaa et 26% par l’Etat du Cameroun, a été créée en 1965.

(Investir au Cameroun)