Depuis le mois de mai 2018, l’épidémie de choléra qui est officiellement déclarée dans quatre régions du Cameroun (Centre, Littoral, Extrême-Nord et Nord), a causé plusieurs morts, dont 35 dans les régions de l’Extrême-Nord et du Nord, selon les statistiques officielles rapportées par le trihebdomadaire régional l’œil du Sahel.

Selon les mêmes statistiques, le pays compte déjà 507 cas confirmés, dont 422 cas et 33 morts recensés dans la seule région du Nord, qui est de loin la partie du pays la plus touchée par cette épidémie.

Pour rappel, les épidémies de choléra sont récurrentes dans la partie septentrionale du Cameroun, où l’accès à l’eau potable est très difficile à cause de l’avancée du désert et où les réalités culturelles consacrent la vie en communauté, ce qui renforce les possibilités de contagion.

(Investir au Cameroun)